Quai de Sète où Georges Brassens avait un pied à terre pour s’y rendre hors saison
voir sa famille et ses amis (1994)